Critique Spectacle : Que ma joie demeure

C'est lors d'une journée dites "Porte ouverte" que Johann Sebastian Bach (joué par Alexandre Astier) nous acceuille, nous le peuple, chez lui a bras non ouvert a son cours d'initiation a l'art de la musique.

"- Les deux problèmes du jours, vous êtes nombreux ... et deuxièmement, vous êtes mauvais."
"- Les deux problèmes du jours, vous êtes nombreux ... et deuxièmement, vous êtes mauvais."

La pièce, de et par Alexandre Astier, met en scène des épisodes de la vie du compositeur Bach.


C’est plus de deux siècles après sa disparation que le virtuose revient et donne enfin un master class dans l’enceinte de l’Ecole Saint Thomas et c'est juste renversant.


Il nous explique avec une tel délicatesse dites "grincante" a l'égart du peuple ce qu'est la musique, ce qui est harmonieux ou ... moche avec une expression de sympathie incomparrable. xD


Au début, on a l'impression d'etre a cent lieux de cet homme, intélligent, hyper-actif et tellement sur de lui. Pourtant au fur et a mesure (sans jeux de mots), Alexandre Astier nous montre un compositeur qui ne sait plus ou il va, boit, a ses problemes de santé ... Nous racontant plusieurs phase de la vie de Bach, comme sa folie naissante ou bien encore la perte de ses enfants...

"- Si je fais ca ... c'est une montée ... ? Oui monsieur, ... D'escalier, non pas du tout !"
"- Si je fais ca ... c'est une montée ... ? Oui monsieur, ... D'escalier, non pas du tout !"

Etant moi meme musicien, oui novice et autodidacte, j'ai quand meme retenue des choses de ce spectacle, niveau lecon musicale.

 

C'est sérieux, en y ajoutant quelques note d'humour qui se place bien dans le spectacle.

Il est aussi marrant de voir le compositeur, mangé un casse croute puis ... tout d'un coup ... s'arreter de mangé pour joué les miettes de pain placé au hasard dans sa gamelle et trouvé un arrangement pour cette mélodie apparu par le bon vouloir du saint esprit.

 

Pour ce qui est d'Alexandre Astier, je ne suis pas un grand fanatique de Kaamlott, j'ai regarder tout le livre 1, et j'avoue que c'est marrant. :D

 

Mais je me suis pris une claque monumental. On ne retrouve pas du tout le "Arthur" gueulard et plaignant de la série nommé ci dessus. Astier a fait un excellent travail d'écriture mais s'est 1000 fois surpassé avec son jeu d'acteur.

 

Et pour cause, apres l'avoir vu une fois, je me suis remis le spéctacle ausitôt pour le revoir une seconde fois, sans temps de pause.

 

Que ma joie demeure, est a voir et a revoir !

C'est déjanté, cultivant en meme temps d'etre hillarant.

Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    Eurstone (samedi, 24 novembre 2012 21:20)

    En réécoutant Futile Future... Je viens de me rendre compte que Richoult n'a pas intérêt de l'écouter si il ne veut pas déprimer X')

  • #2

    Richoult (samedi, 24 novembre 2012 21:47)

    Effectivement, merci de me le rappeler ...
    Il était prévu une saison 4, et ... ne sera jamais faite.

    C'est assez gênant, car j'aimais Mimi, si un jour je sort avec une fille et qu'elle s’intéresse a ce que je fait ... Comment j'expliquerais Futile Future, le verra elle d'un bon oeil ...

    Je me suis pris une belle claque et je doit méditer ca.

  • #3

    SilverCherry (samedi, 24 novembre 2012 23:44)

    Si la future fille n'est pas trop con, elle comprendra ;)
    T'inquiète pas ! La vie continue :)

  • #4

    Eurstone (dimanche, 25 novembre 2012 10:51)

    Ha merde j’espérais une saison 4... Tant pis au moins on as toujours Layton & Luc :)

  • #5

    mathieu (dimanche, 25 novembre 2012 12:52)

    est the mashin cap